sábado, 24 de junho de 2017

ABDALLA OMARI - The vulnerability series

 Un artiste syrien transforme les dirigeants du monde en réfugiés






























Images © Abdalla Al Omari (Ayyam Gallery)















MERCI: http://www.abdallaomari.com/

ArteFactoryLab - Paris underwater




5:46 am - Paris underwater from ArtefactoryLab on Vimeo.

Directed by Olivier Campagne & Vivien Balzi
Music by Brice Tillet

MERCI: https://www.artefactorylab.com/546-am/

COURRIER INTERNATIONAL / PEDRO BRAS - Pompiers exténués

LA SEMAINE EN IMAGES
(16-23 juin)
PEDRO BRAS / REUTERS

«Alvares (Portugal). 18 juin. Une dizaine de pompiers, pour la plupart volontaires, s'effondrent, exténués, après un jour et une nuit passés à combattre les flammes qui ravagent le centre du Portugal. Ce cliché, rapidement devenu symbolique, a été partagé par un  de leurs collègues. Comme eux, Pedro Bras luttait depuis la veille contre les incendies qui ont fait 64 morts et plus de 200 blessés.»

MERCI: http://www.courrierinternational.com/diaporama/photographie-la-semaine-en-images

domingo, 18 de junho de 2017

JOSÉ SARAMAGO - Para mim, o ideal de vida é ser uma árvore.


NUNO GOMES OLIVEIRA - Réquiem por Pedrógão Grande


RÉQUIEM POR PEDRÓGÃO GRANDE

A culpa, dizem-nos, pode ter sido de uma “trovoada seca” associada a uma onda de calor e ao nosso clima mediterrânico.
Não foi, com certeza, da monocultura florestal, que na zona em questão é essencialmente monocultura de eucalipto.
A culpa não foi do desordenamento florestal e territorial.
A culpa não foi da destruição dos serviços florestais praticada ao longo de décadas por sucessivos governos;
A culpa não foi de quem acabou com os guardas florestais que estavam estrategicamente espalhados por todos os perímetros florestais, dando corpo a uma rede de vigilância que nada veio substituir.
A culpa não foi da desertificação do interior e da falta de medidas para a contrariar.
A culpa não foi da ignorância e compadrio dos decisores que nos tem governado.
De quem a culpa não foi, seguramente, foi de quem perdeu a vida em Pedrógão Grande, porventura no regresso de uma visita à família ou de um passeio calmo, de fim-de-semana.
Sempre tivemos “trovoadas secas”, ondas de calor e clima mediterrânico; o problema não é o que sempre tivemos, mas o que não temos: prevenção, ordenamento territorial e florestal, coragem para travar e fazer regredir as monoculturas.
Em outubro vem as eleições e pouco depois o Inverno, e os decisores só se lembrarão dos fogos florestais no próximo Verão, quando outra tragédia nos vier estragar um Domingo e pôr todos os portugueses sensíveis com as lágrimas nos olhos.
Nuno Gomes Oliveira 
AQUI:https://www.facebook.com/nuno.oliveira.7587?fref=nf&pnref=story

NUIT DE CAUCHEMAR AU PORTUGAL : UN INCENDIE DE FORÊT FAIT PLUS DE 60 MORTS, LA FRANCE ENVOIE DES RENFORTS



INCENDIE - Le Portugal est frappé par les incendies de forêt les plus meurtriers de son histoire récente. Plus de 60 personnes sont mortes et 54 ont été blessées samedi dans la région de Leiria, dans le centre du pays. Une trentaine de victimes ont été piégées par les flammes dans leurs voitures.

18 juin 09:57Romain LE VERN

Des pompiers à bout de forces, des maisons ravagées par les flammes, des habitants, hagards, secourus sur les routes, des voitures abandonnées réduites à un tas de tôle noircie. Voici quelques unes des images de l'incendie meurtrier qui a ravagé la région de Pedrogao Grande dans le centre du Portugal dimanche.

En pleine nuit, de nombreux automobilistes se sont retrouvés bloqués par les flammes. Selon un bilan toujours provisoire, le sinistre a fait 58 morts et 54 blessés.

Selon le Premier ministre, des orages secs ont pu être à l'origine de cet incendie.

Le Portugal connait depuis plusieurs jours une forte canicule, avec des températures dépassant les 40 degrés dans plusieurs régions.

MERCI: http://www.lci.fr/international/photos-pompiers-a-bout-de-force-voitures-calcinees-les-terribles-images-de-l-incendie-meurtrier-au-portugal-2055831.html?utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Facebook#link_time=1497777101

Incendie de forêt au Portugal : le bilan est réévalué à au moins 62 morts

Un incendie de forêt s'est déclaré dans le centre du Portugal, le 18 juin 2017. Ici, sur la commune de Penela. (PATRICIA DE MELO MOREIRA / AFP)

Un violent feu de forêt a fait au moins 62 morts et plus d'une cinquantaine de blessés blessés, samedi 17 juin et dans la nuit de samedi à dimanche, dans le district de Leiria, dans le centre du Portugal, selon un nouveau bilan annoncé dimanche après-midi par le secrétaire d'Etat à l'Intérieur, Jorge Gomes. Le feu s'était déclaré samedi peu avant 15 heures dans la commune de Pedrogao Grande. 
 Une propagation très rapide. D'après le secrétaire d'Etat à l'Intérieur, les flammes se sont propagées "avec beaucoup de violence" et "de façon inexplicable", évoluant alors sur quatre fronts. De nombreuses victimes ont été piégées par les flammes dans leurs voitures alors qu'elles circulaient sur une route à proximité. Parmi la cinquantaine de blessés figurent huit pompiers.
 Une forte canicule. Les températures dépassent les 40 °C dans plusieurs régions du Portugal. Selon le Premier ministre, Antonio Costa, la foudre a pu être à l'origine de cet incendie.
 Un deuil national décrété. "Malheureusement, c'est sans doute la plus grande tragédie que nous ayons connue ces dernières années sur le front des incendies de forêt", a déclaré, ému, le Premier ministre. Les autorités ont décrété trois jours de deuil national.
MERCI:http://www.francetvinfo.fr/faits-divers/incendie/incendie-de-foret-au-portugal-le-bilan-est-reevalue-a-43-morts_2242489.html