quinta-feira, 15 de fevereiro de 2018

Saint-Valentin, 14 février 2018

Paris, les pieds dans l'eau et le regard déchaîné...


 Photos de José Maria Laura

PARIS - La Canopée du Forum des Halles

"Coiffé de la Canopée, nouveau signal architectural de Paris et du Grand Paris, le Forum des Halles s’est transformé ! 
Comme une gigantesque feuille ondulant au-dessus de Paris, un immense toit d’acier et de verre recouvre le Forum des Halles. Les Parisiens profitent de cette prouesse architecturale haute de 14 mètres et vaste comme la Cour Carrée du Louvre !
Les architectes Patrick Berger et Jacques Anziutti ont puisé leur inspiration dans la nature pour concevoir cette toiture étonnante. « J’ai dessiné comme des fluides toutes les énergies naturelles et urbaines agissant sur ce site complexe et, en optimisant ceux-ci, ils ont commencé à faire apparaître un motif qui a modelé la silhouette de l’architecture », explique avec passion Patrick Berger, le co-concepteur de la Canopée. Ce joli mot désigne habituellement la partie supérieure des forêts en contact direct avec l’atmosphère et les rayons du soleil. 
 Les 15 « ventelles » de verre de la Canopée, telles d’immenses lames, se superposent et laissent passer la lumière et l’air. Grâce à cet édifice couleur de sable et ses 18 000 écailles de verre, la clarté du jour pénètre à travers les puits des escalators. Cette architecture novatrice relie « la ville du dessous à celle du dessus » selon le souhait de ses concepteurs."






Photos de José Maria Laura - février 2018

HENRI DE MILLER - Écoute

 Écoute 
1986. 
« À l’écoute des rumeurs souterraines, tel un galet, cette sculpture est échouée au hasard d’une marée imaginaire, sur les rivages du temps. » 
Henri de Miller (1953 – 1999)
Avec la Canopée du Forum des Halles en toile de fond...
...et devant l'église Saint-Eustache, Place René Cassin, à Paris
Photos de José Maria Laura - février 2018

quarta-feira, 7 de fevereiro de 2018

PRÉMIO FERNANDO CARITA na Ferreira

Dia 8 de fevereiro de 2018, pelas 18h...

maria laura matos de Slidely by Slidely Slideshow

MICHEL AGIER et ANNE-VIRGINIE MADEIRA - Définir les réfugiés

La profondeur des mots, la profondeur des vies! 
L'importance de bien définir les mots afin de mieux connaître d'autres vies.


«La crise qu'a traversée l'Europe, avec l'augmentation spectaculaire des arrivées de migrants venus principalement du Moyen-Orient et d'Afrique, a mis en évidence l'incertitude des classifications institutionnelles qui servent à la description et à la gestion des flux migratoires. Si le caractère absolu voire « sacré » de l'asile est sans cesse réaffirmé par les gouvernements français, sa mise en oeuvre donne lieu à des attitudes bien différentes de son principe universaliste. Réfugiés, migrants, demandeurs d'asile, mais aussi réfugiés de guerre, migrants économiques, migrants clandestins, sont autant de termes apparemment descriptifs qui, pourtant, engagent toute une épistémologie et une politique des classifications institutionnelles, médiatiques, populaires ou savantes. Leur analyse est à faire, alors qu'aucune de ces classifications ne peut prétendre à l'existence de définitions absolues, partout et toujours vraies des catégories. C'est à cette relativité des modes de classifications et des catégories utilisées que veut répondre le présent ouvrage, en se centrant sur la figure du réfugié, et sur le principe qui la fonde, l'asile.»
MERCI: http://www.laviedesidees.fr/Definir-les-refugies.html

LE MONDE et AFP - Paris sous la neige...

 À Paris, à la station Château-de-Vincennes.
 Le port de la Tournelle sous l'eau et la neige, à Paris, le 7 février au matin.

Boulevard Richard-Lenoir, à Paris.
À Paris, le 6 février.